retour

Que faire en cas de spam par SMS ?

Vous pensez être victime de spam ou d'arnaque par SMS (pour plus d'information, voir la section « Qu'est ce que le spam par SMS ?»)

D'une manière générale, ces messages vous incitent à composer un numéro de téléphone fortement surtaxé (numéro à 10 chiffres commençant par 08), ou à envoyer un SMS vers un numéro court à 5 chiffres également surtaxé.


Nous vous recommandons de ne pas composer le numéro de téléphone surtaxé ou de ne pas envoyer de SMS au numéro court surtaxé. Ces services, généralement coûteux, vous seraient facturés.


Plusieurs moyens sont mis à votre disposition pour agir en cas de spam.

STOP

Pour ne plus recevoir de SMS de la part d'une société, il vous suffit d'envoyer le mot STOP par SMS au numéro expéditeur du message.

Vous recevrez alors un SMS de l'expéditeur vous confirmant qu'il a bien pris en compte votre demande. L'expéditeur est tenu de supprimer vos coordonnées de ses fichiers et de ne plus vous envoyer de messages.


- L'envoi de STOP ne fonctionne que pour les numéros expéditeurs à 5 chiffres commençant par 3, 4, 5, 6, 7 ou 8.

- Le fait d'avoir répondu STOP par SMS au numéro expéditeur interrompt uniquement les messages commerciaux de la société émettrice du message et non l'ensemble des messages commerciaux.

- L'envoi du message STOP au numéro expéditeur s'effectue au prix d'un SMS normal (non surtaxé). Il est inclus dans la plupart des forfaits des opérateurs mobiles


CONTACT

Pour obtenir les coordonnées du service client de l'expéditeur, il vous suffit d'envoyer le mot CONTACT par SMS au numéro expéditeur du message.

Vous recevrez alors un SMS de l'expéditeur vous indiquant ses coordonnées (N° de RCS, dénomination sociale, service client)


- L'envoi de CONTACT ne fonctionne que pour les numéros expéditeurs à 5 chiffres commençant par 3, 4, 5, 6, 7 ou 8.

- L'envoi du message CONTACT au numéro expéditeur s'effectue au prix d'un SMS normal (non surtaxé). Il est inclus dans les forfaits des opérateurs mobiles

Bouygues Telecom, Orange France et SFR, en concertation avec le Secrétaire d’Etat chargé de l’Industrie et de la Consommation, les éditeurs de services et les hébergeurs, ont décidé de mettre en oeuvre un dispositif d’alerte par SMS, le 33700, permettant aux consommateurs de signaler ces SMS abusifs.


Si vous n’êtes pas client des opérateurs Bouygues Telecom, Orange France ou SFR, il est possible que ce service ne fonctionne pas. Contactez votre opérateur pour le savoir. Si le service est proposé, il se peut qu’il ne fonctionne pas à l’identique du service décrit sur ce site, ni au même coût.


Dès la réception d'un SMS abusif sur votre mobile, vous pouvez le signaler en quelques secondes en le transférant par SMS au numéro 33700.


L'envoi d'un SMS au 33700 est gratuit pour les clients Bouygues Telecom, Orange et SFR. Pour les autres opérateurs proposant ce service, l'envoi d'un SMS au 33700 peut s'effectuer au prix d'un SMS normal.


Etape 1 : Vous recevez par SMS un message abusif

Etape 2 : Vous transférez tel quel ce SMS au numéro 33700

Pour faciliter le traitement de ce message, n'ajoutez pas de commentaires avant ou après le message. Nous avons besoin du message tel qu'il vous a été envoyé

Etape 3 : Vous recevez un message du 33700 vous invitant à compléter votre signalement en renvoyant au 33700 le numéro depuis lequel vous avez reçu ce SMS abusif

Pour faciliter le traitement, envoyez uniquement le N°, sans ajouter de commentaires avant ou après.

Etape 4 : Vous recevez un message du 33700 vous indiquant que le signalement est terminé.

Suite à ces signalements, des actions seront menées par votre opérateur (s’il s’agit de Bouygues Telecom, Orange France ou SFR) auprès des sociétés concernées.

Le spam vocal (ou « ping call ») est une pratique frauduleuse consistant pour un éditeur indélicat à appeler un téléphone mobile d’un utilisateur en affichant depuis un numéro surtaxé et à inciter le consommateur à rappeler ce numéro surtaxé, soit en raccrochant au bout d’un nombre minimal de sonneries avant que l'appelé n'ait eu le temps de décrocher, soit en interrompant de manière brutale le message vocal déroulé au client s’il décroche, soit en déroulant un message vocal demandant de rappeler le numéro surtaxé.


Si vous faites l’objet d’un spam vocal, vous pouvez le signaler en quelques secondes par SMS au numéro 33700.


Si vous n’êtes pas client des opérateurs Bouygues Telecom, Orange France ou SFR, il est possible que ce service ne fonctionne pas. Contactez votre opérateur pour le savoir. Si le service est proposé, il se peut qu’il ne fonctionne pas à l’identique du service décrit sur ce site, ni au même coût.


L'envoi d'un SMS au 33700 est gratuit pour les clients Bouygues Telecom, Orange et SFR. Pour les autres opérateurs proposant ce service, l'envoi d'un SMS au 33700 peut s'effectuer au prix d'un SMS normal.


Etape 1 : Vous faites l’objet d’un spam vocal

Etape 2 : Vous envoyez par SMS le mot spamvocal suivi du numéro surtaxé au numéro 33700.
Exemple : spamvocal 0899123456

Pour faciliter le traitement de ce signalement, n'ajoutez pas de commentaires avant ou après ce message.

Etape 3 : Vous recevez un message du 33700 vous indiquant que le signalement est terminé.


Suite à ces signalements, des actions seront menées par votre opérateur (s’il s’agit de Bouygues Telecom, Orange France ou SFR) auprès des sociétés concernées.


 

STOP et CONTACT

Pour agir directement
auprès de l'expéditeur

33700

Signalez un SMS abusif
depuis votre mobile

Signalez un spam vocal